Laurent Chevalier

Laurent Chevalier est un écrivain sur le détour qui refait le monde sur un coin de bureau et, entre deux mots, s’échappe d’un sprint effréné vers des solitudes du coureur de fond.

Voilà soixante ans qu’il a les pieds sur terre et quarante qu’il a une fuite dans la tête… Il a vu le monde en grand et surtout en travers, avec pour unique obsession de comprendre par l’intime la vie des autres.

Passionné de cinéma, il a été co-créateur et animateur d’un cinéma Art et Essai classé recherche. Il a également été animateur radio et présentateur d’une émission radiophonique hebdomadaire consacrée au cinéma.

Mais c’est surtout une personne humble et charismatique que l’on a envie de rencontrer pour découvrir sa vie bien remplie. Il sait captiver l’attention en délivrant sa mémoire de faits joyeux, vivants, voire exceptionnels, même s’il assure que son existence est normale…

Je préfère encore le bruit au silence

Désormais reclus dans son appartement en raison d'une crise sanitaire majeure, monsieur Alekan – c'est un pseudo, mais gardez-le pour vous – tire profit de ces circonstances exceptionnelles où le temps semble s'être arrêté pour exercer sa pensée incisive sur le sens de sa vie et celui de la société dans laquelle nous vivons. Il peut également compter sur ses amis de la gente animale, Bigoudi le chien, Élancée du soir et André, jeune couple de poissons rouges, et Jean-Germain, le pigeon, pour l'accompagner dans ses pérégrinations intellectuelles et philosophiques retranscrites dans ce journal de bord atypique où la vivacité d'esprit côtoie une langue riche et généreuse.

Découvrir
Que la terre est basse

Épicier, cuisinier, marin, fils de son père, marabout, fondateur d’une clinique du plaisir… Voici une partie des facettes de Jugulo Gentleman, fils de Pulap Evariste Gentleman, aussi appelé GEP. À eux deux, ils ont rencontré une bonne moitié des femmes de cette planète, occupé des postes saugrenus et connu les joies de l’incarcération. Tout ceci mène Jugulo à être classé monument de l’humanité et à comprendre que le plus important est la relation d’un fils avec son père. Telle est la joie de vivre dévoilée dans Que la terre est basse…

Découvrir